Communiqué - Non à des élections non démocratiques et violentes en Côte d'Ivoire
Communiqué  Posté le 30-10-2020 09:33, modifié le 30-10-2020 09:33 par Tournons la Page

Depuis le 06 août 2020, veille de l'indépendance de notre pays le président de la république M.ALASSANE OUATTARA dans son adresse à la nation a fait droit à l'appel de ses partisans lui demandant de se présenter à l'élection présidentielle d'octobre 2020 pour un troisième mandat anticonstitutionnel.

Dès l'annonce de sa volonté de se porter candidat, l'environnement sociopolitique s'est considérablement dégradé avec des manifestations dans plusieurs villes du pays, notamment à Bonoua, Daoukro, Gagnoa, Divo et Bongouanou. La dernière en date est la commune de Dabou où nous avons  enregistré des destructions de biens publics et privés et des pertes en vie humaine estimé à 16 morts selon le rapport du gouvernement.

Ces manifestations ont également été perturbées  par des individus armés qui ont librement attaques des manifestants sous l’œil passif des forces de l'ordre.

De plus, la restriction permanente de l’espace civique à travers l’interdiction interminable par arrêtés interministériels des manifestations sur la voie publique qui empêchent toute voix dissidente de s'exprimer ne constituent pas de bons indicateurs pour l'expression de la démocratie. Ces faits ne sont pas de nature à favoriser un climat électoral apaisé et inclusif.

Au regard de la situation actuelle de contestations généralisées et de la dégradation du climat sociopolitique caractérisée d’un côté, par la montée des discours musclés et violents, et de l’autre par les appels à la désobéissance civile et au boycott actif, qui font courir à la Côte d’Ivoire de réels risques d’implosion.

 Tournons La Page CI exprime son inquiétude et demande au président de la république :

- Le report des élections ;

- Le retrait de sa candidature anticonstitutionnelle ;

- L'ouverture de l'espace civique en permettant l’expression libre des citoyens et la possibilité de manifestation pacifique ;

- Un dialogue politique inclusif avec toutes les forces vives de la nation

 

NON  à des élections non démocratiques et de violences ! Oui à un report des élections pour la paix et la stabilité en Cote d’Ivoire !

Pour la coalition TLP Cote d’Ivoire,

Le Coordinateur National

  AMANI Didier Alexandre

+225 07 68 04 43