RD Congo

Crée en
― 35 organisations
Organisation coordinatrice :
NDSCI

En République Démocratique du Congo, TLP-RDC, créé en 2015, réunit 35 organisations de la société civile parmi lesquelles l’ACPD (Actions des chrétiens pour la promotion de la Paix et du Développement), l’Action solidaire pour le développement endogène et la paix, l’AFRO (Actions sans frontières), l’ATK Sud-Kivu (Amani na Tumaini Kwetu), l’ASFCO (Amis Sans Frontières du Congo), l’Arche de Noé, l’ASADHO (Association Africaine de défense des Droits de l'Homme), l’Association des reboiseurs du Bushi et regroupement des écologistes, l’AETA (Association pour des élections transparentes et apaisées), l’ANU-RDC (Association pour les Nations Unies de la Republique Democratique du Congo), le CASC (Collectif d'Actions de la Société Civile), le Collectif des Parties Civiles du Kivu, la CENCO (Commission Episcopale Justice et Paix de RDC), Filimbi, la Fondation Christophe BIRINGANINE, la FPJAD (Fondation point des vue des jeunes africains pour le développement), les Héritiers de la Justice, les Initiatives Alpha, Justice et Paix, Justice pour tous, Justicia Lubumbashi, KAF (Kataliko actions for africa), Karibu Jeunesse Nouvelle, la LUCHA (Lutte pour le Changement), le Mouvement Citoyen ECHA, le Mouvement Citoyen Il est Temps, le Mouvement Citoyen Plus jamais ça, le Mouvement Citoyen Réveil des Indignés, le Mouvement Citoyen Vigilance Citoyenne, la NDSCI (Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République Démocratique du Congo), les ODM (Ouvriers du Monde), ProxiMédias Libres, SFVS (Synergie des Femmes pour les Victimes des violences Sexuelles), l’UFDH (Union des femmes pour la dignité humaine) et l’Union Nationale des Creuseurs Artisanaux.

TLP-RDC mène depuis 2016 plusieurs activités allant de la sensibilisation électorale à l’observation des élections en passant par le monitoring citoyen du processus électoral. Au cours des années 2017-2018, TLP-RDC s’est mobilisé sur plusieurs fronts : empêcher le Président Kabila de briguer un troisième mandat en violation de la constitution, amener les différentes parties prenantes de la République Démocratique du Congo à s’acquitter de leurs obligations afin que le calendrier électoral ne connaisse aucun retard dans sa mise en œuvre, mettre en place des activités de sensibilisation et d’éducation électorale aux valeurs démocratiques, organiser un plaidoyer en faveur du respect des droits de l’homme et d’une justice distributive au profit de tous les citoyens congolais, lutter contre les violations des droits de l’homme commises par des dignitaires du régime (contre l’accaparement des terres par la force en violation des droits et conventions internationales). Le 4 octobre 2018, le Docteur Denis MUKWEGE, Prix Nobel de la Paix 2018, a accordé son soutien et a adhéré sans réserve au combat mené par TLP-RDC.

En 2019, TLP a participé activement à l'alternance au sommet de l'Etat avec le départ de Joseph Kabila, comme en témoigne cet entretien : RDC : Tournons la page dénonce une « alternance de façade »