RDC: Tentative d'assassinat de Me Timothée MBUYA, président de Justicia ASBL
Communiqué   modifié le 13-01-2022 16:27 par Tournons la Page

TLP-RDC est vivement préoccupé par la tentative d'assassinat dont a été victime Maitre Timothée MBUYA , Président de JUSTICIA Asbl, une organisation membre, dans la nuit du 11 au 12 janvier 2022 à Lubumbashi.

Tout est parti de la publication d'un rapport par Justicia Asbl, organisation dont il dirige, le 30 septembre 2022. Le rapport intitulé : « Spoliation des parcs Upemba et Kundelungu : graves risques sur les espèces animales et violations des droits environnementaux » a révélé le projet de construction d'un barrage au cœur du parc de Upemba par l'entreprise Kipay et l'accompagnement d'une partie du parc Kundelungu par la ferme Espoir, propriété de Josheph Kabila, ancien président de la RDC.

Face au tôlé provoqué par ces révélations a adressé une citation directe pour « diffamation » contre Me Timothée. L’audience a eu lieu le 10 janvier au Tribunal de Paix de Lubumbashi qui a rejeté la demande pour vice de procédure. La décision courageuse du Tribunal de Paix Lubumbashi, TLP-RDC salue par ailleurs, n’aurait pas plu à certaines personnalités proches de l’ancien président
et sénateur à vie Joseph KABILA qui l’ont qualifié d’humiliante et serait à la base de l’attaquearmée de la résidence de Maitre  Timothée MBUYA.

En effet, des personnes en tenue de la police nationale congolaise et porteuse d’armes à feu AK 47 se sont introduits dans sa résidence vers minuit et ont commencé à proférer des ménaces de mort à son épouse et aux enfants après avoir procédé à une fouille systématique de toute la maison pour s’assurer si Timothée MBUYA y était présent. Ne l’ayant pas trouvé, ils ont saccagé la maison et emporter quelques biens de valeur.

TLP-RDC condamne vivement cette attaque qui est consécutive au travail du militant des droits humains et des droits environnementaux de Maitre Timothée MBUYA et sans nul doute liée à l’affaire en justice initiée par la ferme Espoir Sarl contre lui.

TLP–RDC demande au gouvernement provincial du Haut-Katanga et à la police nationale congolaise de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la protection de Maitre Timothée MBUYA, sa famille et les membres de JUSTICIA Asbl, une.

TLP–RDC recommande l’Auditorat Militaire Superieur près la Cour Militaire du Haut-Katanga d’ouvrir des enquêtes judiciaires pour mettre la main sur les auteurs de cette attaque et éventuellement les traduire en justice.

TLP–RDC saisi cette occasion par ailleurs, pour rappeler au bureau de l’Assemblée Nationale d’accorder une priorité au traitement de la proposition de la loi portant protection des défenseurs des droits de l’homme à la prochaine session parlementaire du mois
de mars 2022 pour que ceux-ci bénéficient d’une véritable protection légale dans leurs activités quotidienne.

 

Me Jean Dominique KIMENGELE ULEDI, rapporteur général

Contact presse : +243 813968053 / +243 811729908 / +243 971654932 / +243 998893542