Lancement du 2e Sommet citoyen ouest-africain sur la bonne gouvernance, l’alternance et la démocratie à Cotonou du 8 au 10 juillet 2021.
Communiqué  Posté le 05-07-2021 21:26, par Tournons la Page

En 2001, à la fin d’une décennie de démocratisation, les États membres de l'espace CEDEAO ont adopté, « le Protocole a/sp1/12/01 sur la démocratie et la bonne gouvernance additionnel au Protocole relatif au mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité ». Il fut complété en 2007 par la vision 2020 de la CEDAO qui s’était donnée pour ambition de faire évoluer l’institution vers une CEDEAO des peuples.

Toutes les évaluations des progrès engrangés par l’organisation ouest-africaine par rapport à l’objectif de créer une CEDEAO des peuples concluent à un échec. Par rapport aux objectifs de la charte sur la démocratie et la bonne gouvernance, la régression est notable dans certains pays. En effet, au cours des dernières années, plusieurs dirigeants de la zone ont brigué des troisièmes mandats engendrant de graves crises électorales et des scandales de corruption ont éclaté.

Ainsi, la société civile ouest-africaine souhaiterait s’impliquer davantage dans un processus constructif aux côtés de l’institution régionale. L’objectif est de contribuer à réduire les nombreuses frustrations découlant des crises électorales, ainsi que des problèmes de mauvaise gouvernance, d’insécurité et de déni démocratique.

Un premier Sommet des Citoyens sur le Protocole sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, initié par les Universités Sociales du Togo (UST), s’était ainsi tenu à Lomé en 2017. Un autre sommet des organisations de la société civile s’est ensuite tenu au Niger en 2019, organisé par le NDI. C’est lors de ce sommet que Mahamadou Issoufou, ancien président du Niger, s’était engagé à ne pas briguer de troisième mandat. Les participants s’étaient alors engagés, dans la Déclaration de Niamey, à « Promouvoir et défendre les principes du constitutionnalisme, de l'État de droit et du respect de la limitation des mandats. ». C’est dans le prolongement de ces deux sommets que des organisations de la société civile africaine organisent la deuxième édition du sommet citoyen les 8, 9 et 10 juillet 2021 au Palais des Congrès de Cotonou.

L’objectif de cette 2ème édition est de mettre l’accent sur l’application effective des textes existants, notamment le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. Alors que dans le Top 5 des chefs d'État à la plus forte longévité quatre sont africains, le Sommet aura précisément pour fil conducteur la limitation à vie de deux mandats présidentiels ainsi que sur la transparence et la crédibilité des processus électoraux, éléments indispensables à la démocratisation des régimes. En 2015, la CEDEAO avait voulu rendre intangible ce principe de la limitation des mandats, mais le Togo et la Gambie s’y étaient opposés. Aujourd’hui, il est clair que la question du troisième mandat est source de conflit et de régression démocratique dans toute la zone CEDEAO.

La première journée du sommet sera dédiée à une rencontre de la jeunesse ouest-africaine autour des enjeux de démocratisation et de bonne gouvernance. Dans la perspective de la Vision 2050 de la CEDEAO, une déclaration qui recueillera des recommandations émises par les jeunes sera rendue public.

Les 9 et 10 juillet seront des journées consacrées à des conférences-débats autour de problématiques cruciales pour le présent et le futur des états de la CEDEAO : la transparence des processus électoraux, les violations et modifications des dispositions constitutionnelles, la répression des défenseurs des droits et des militants, ou encore, le rôle de l’armée dans la gouvernance des états.

 

Liens utiles :

Site internet : https://limitation2mandats.tournonslapage.org/?

Facebook: https://www.facebook.com/events/165172742193999/?ref=newsfeed

 

Contacts :

David Dosseh, Coordinateur référent du sommet & coordinateur de Tournons la Page Togo

davido2k@yahoo.fr ; +228 90 32 82 76

 

Brigitte Ameganvi, Coordinatrice du sommet & Trésorière de Tournons la Page :

bba.ameganvi@protonmail.com ; +336 12 84 78 21

 

Ismaël Diallo, Assistant à la coordination du Sommet & chargé de projet à Tournons la Page :

ismael.diallo@tournonslapage.org ; +33673269210