« République de Guinée : Un 3ème mandat d’Alpha CONDÉ à quel prix ? »
Communiqué  Posté le 05-10-2020 07:00, modifié le 05-10-2020 07:00 par Tournons la page

Le mouvement « Tournons La Page » documente dans un rapport publié ce jour la répression en Guinée et saisit la Cour Pénale Internationale de faits caractérisant un crime contre l’humanité.

           

Selon le rapport de Tournons La Page (TLP) publié ce jour, au moins 52 personnes ont été tuées par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) entre avril 2019 et mars 2020 à l’occasion ou en marge des grandes manifestations qui ont secouées le pays après l’annonce de la volonté de changement de constitution par le président Alpha CONDÉ.

 

TLP soutient que la répression systématique des opposants au cours de cette période caractérise un crime contre l’humanité au sens de l’article 7 du traité de Rome. TLP a dès lors saisit Mme le Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) par l’intermédiaire de son avocat pour dénoncer les agissements impunis des FDS guinéennes.

Dans son rapport intitulé « République de Guinée, un troisième mandat d’Alpha CONDÉ à quel prix ? ». TLP a documenté grâce à son réseau de militants et d’organisations membres en Guinée, les violations commises entre les premières manifestations contre le projet de changement de constitution (soit avril 2019) et le référendum pour l’adoption de la nouvelle constitution le 22 mars 2020.

Durant cette période, la politique de répression systématique mise en œuvre par le gouvernement guinéen a abouti à la commission d’au moins 52 meurtres, causé des centaines de blessés et provoqué l’arrestation de plusieurs dizaines de civils et leaders de la contestation.  Le rapport documente également le fait que des militants opposés au 3ème mandat d’Alpha CONDÉ ont même été déportés dans des camps militaires à des centaines de kilomètres de chez eux.

Les membres de la coalition TLP-Guinée n’ont pas été épargnés par cette répression de grande ampleur et beaucoup ont été arrêtés et détenus arbitrairement.

Les auteurs de cette répression sanglante bénéficient d’une totale impunité encore à ce jour.

À travers son rapport et son signalement, TLP appelle la communauté internationale à prendre conscience de la gravité de la situation en Guinée et à tout faire pour mettre un terme à l’impunité des auteurs de ce crime contre l’humanité.

Tant les partenaires régionaux qu’internationaux de la Guinée doivent désormais mesurer l’impact durable et profond que cette crise socio-politique va avoir sur une société déjà fragilisée par des années de mauvaise gouvernance et une situation sociale dégradée. 

En tant que mouvement international de promotion de la démocratie, Tournons La Page (TLP) appelle à la solidarité entre les peuples et à la mobilisation générale pour que les vœux d’alternance démocratique et de stabilité de nombreux citoyens guinéens puissent se concrétiser.

 

Télécharger le rapport :  « République de Guinée, un troisième mandat d’Alpha CONDÉ à quel prix ? »

 


Marc ONA ESSANGUI, Président : onamarc@protonmail.com / +241 06 26 06 17
Ibrahima DIALLO, Coordinateur TLP Guinée : pdhguinee2011@gmail.com / +224 622 30 29 30

Me Elise Le Gall - avocate en charge du signalement à la CPI : + 336 37 25 62 83 / cabinet@le-gall-avocat.com

 

Le rapport, le signalement et le communiqué ont été réalisés avec le soutien de l’ONG Agir Ensemble pour les Droits Humains.